Envoyer à un ami

Bilan séjours Puces sur le terrain - Provence 2018

Ceci est le bilan du séjour Puces sur le terrain qui a eu lieu du 12 au 26 août en Provence. Voir descriptif détaillé

Bilan séjours Puces sur le terrain - Provence 2018

Ceci est le bilan du séjour Puces sur le terrain qui a eu lieu du 12 au 26 août en Provence. Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

L’objectif du séjour « Puces sur le terrain 2018 » était d’initier ou d’approfondir les connaissances des participants en électronique et en informatique. Pour cela, un dispositif muni d’un ensemble de capteurs doit être créer dans le but d’étudier l’environnement et le développement des Astyanax Mexicanus dans le milieu cavernicole.

Le Projet

Les points positifs

Le déroulement des activités a permis aux participants de petits à petits prendre connaissance des enjeux du séjour et d’acquérir les bases pour pouvoir faire avancer les projets. La première activité avait pour but d’introduire des questionnements sur l’impact de la technologie sur l’environnement. Durant la deuxième semaine, les candidats ont même proposé des solutions d’utilisation d’énergies alternatives. Les deux activités suivantes visaient à donner les bases de la programmation et de l’électronique. Cela a été nécessaire pour l’ensemble des participants pour compléter les connaissances qu’ils avaient déjà. Le fait de décomposer le projet scientifique en plusieurs objectifs plus facilement atteignables a permis de mieux tenir en haleine les participants et d’avoir le sentiment de pleinement contribuer au projet. Les jeunes étaient très motivés et ont même utilisé certains de leurs temps libres pour continuer de faire avancer leurs projets. Et tout cela a abouti à des réalisations très intéressantes vis-à-vis du projet. À la fin de ces deux semaines, les jeunes ont appris tant sur le plan technique que méthodologique.
Les veillées spéciales, appelées hackathon, ont eu un beau succès. Non seulement, cela offrait la possibilité d’aborder un projet différent mais aussi cela permettait à des participants d’autres séjours de faire un petit peu de programmation/électronique et d’apporter leurs propres idées. Plusieurs participants, et notamment ceux des séjours « drones », ont vraiment apprécié ces veillées.
L’emplacement et l’organisation de la salle d’activité ont été appréciés et ont permis un travail efficace.

Les points à améliorer

  • Durant la première activité, ne pas hésiter à leur poser des questions et à développer leurs idées et leurs solutions. Cela n’a pas été assez fait pour cause de manque de temps.
  • Ne pas oublier de rappeler l’objectif scientifique du séjour et le partenariat avec le CNRS pour emballer les participants.
  • La phase de test doit être mise en évidence dès le début de la semaine et être présentée comme un objectif essentiel.
  • Augmenter le temps attribué aux hackathons pour permettre aux participants de finaliser leur défi et d’éviter ainsi la frustration.

Retours d'Expérience

Questions Techniques et Débats


Posez une question

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également