Envoyer à un ami

Charte d'utilisation d'un drone

Voir descriptif détaillé

Charte d'utilisation d'un drone

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Cet article a pour but de recenser tout ce qui concerne l’usage d’un drone : la législation, en France et ailleurs, la sécurité, les bonnes pratiques, l’entretien, les bases, des références pour se renseigner sur certains usages précis, etc.

Le Projet

Batteries

----
Vous trouverez ici toutes les informations et conseils pour la gestion de vos batteries.


Présentation

Les batteries LiPo demeurent des accumulateurs électrochimiques dont la réaction est basée sur le lithium non pas à l’état ionique (pour le Li-Ion) mais à l’état de polymère (l’électrolyte est sous forme de gel) ce qui le rend beaucoup plus sur que son cousin le Li-Ion. Comparativement aux « anciens » accumulateurs Ni-Mh, les avantages sont nombreux.
D’une part, il n’y a plus ce qu’on appelait l’effet de PEUKERT qui est lié à la résistance interne de la batterie ; plus on décharge fort et plus la chute de tension est importante et fait atteindre le seuil de tension minimale critique plus rapidement. Concrètement, on pouvait constater une diminution notable de puissance, sur ces accumulateurs au Nickel, au fil de l’utilisation ce qui n’est plus le cas des accumulateurs LiPo qui n’ont pas de paliers de décharger et conservent ainsi tout leur « Punch » (donc la puissance) au cours de l’utilisation.
De plus, elles jouissent d’un autre avantage : le poids. En effet, ces batteries sont dénuées de tout emballage de métal qui alourdissait fortement les batteries au Nickel.
En outre, lors charge on peut désormais atteindre de plus hautes intensités. Il était, en effet, conseillé auparavant de charger une batterie Ni-Mh avec une intensité de charge égale à sa capacité (ce qui donne pour un accumulateur de 4000 mAh à une intensité de charge maximale de 4 A/heure. A présent, les fabricants rapportent qu’on peut charger un accumulateur LiPo jusque 5 fois sa capacité (un accumulateur de 4000 mAh pourra donc être chargé à 20 A/heure !). Toutefois, il faut savoir que cela réduira la durée de vie de votre accumulateur voilà pourquoi il est conseillé de ne pas charger au dessus de 3C et l’idéal reste de charger à 1C. Rien ne vous empêche de charger occasionnellement à 2 ou 3C mais préférer fréquemment une charge à 1C.
Les accumulateurs LiPo ont une tension nominale de 3,7V par élément. Un élément chargé à 100% aura une tension de 4,20V, valeur qu’il ne faut pas dépasser sous peine de destruction. Il ne faut pas descendre en dessous de 2,8v - 3,0V par élément. La tension de destruction est à 2,5V (si ce seuil est atteint, c’est poubelle !).
Un accumulateur 3 éléments a donc une tension nominale de 11,1V (3x3,7), un 2 éléments une tension de 7,4V, un 4 éléments une tension de 14,8V, un 5 éléments une tension de 18,5V etc.

Avantages

  • Accumulateur pouvant prendre des formes fines et variées (aéromodélisme, smartphones, tablettes).
  • Peuvent être déposées sur un support flexible. [réf. nécessaire]
  • Faible poids (le Li-Po permet d’éliminer la lourde enveloppe de métal).
  • Plus de cycles de vie (200 à 300 cycles en général).
  • Plus sûres que les Li-ion (plus résistantes à la surcharge et aux fuites d’électrolytes). Attention fragile si pas de protection mécanique.

Inconvénients

  • Plus cher que le Li-ion.
  • Densité énergétique moins élevée que les Li-ion.

Description

  • La tension d’un élément Li-Po est de 3,7 V ; plusieurs éléments sont généralement assemblés en « packs » : dans un assemblage en série, les tensions sont additionnées, pour obtenir (3,7 V, 7,4 V, 11,1 V, etc.) ; dans un assemblage en parallèle, la capacité du pack est la somme de celle de chaque élément.
  • Sur l’image( 1a), nous avons un accumulateur de chez Kypom, décryptons son étiquette
  • Le taux de décharge : il est ici de 50C, ce qui veut dire que cet accumulateur peut donner 50 fois sa capacité (C). En somme, on obtient un taux de décharge de 50 x 5600 = 280 A en continu.
  • L’ampérage que la batterie peut fournir en continu et en pointe : c’est en fait la retranscription du calcul effectué plus haut. Ainsi, l’accu peut donner 280A en continu et 560 en pointe (on considère qu’une pointe dure pendant un maximum de 2 secondes...)
  • La capacité : c’est simplement la « taille » de la batterie. Plus la capacité est importante plus la batterie va durer longtemps lors de son utilisation.

Précautions d’usage

  • Laisser les accumulateurs refroidir entre chaque charge/décharge pendant 15 – 60 minutes.
  • Respecter un courant de charge de 1C à 3C maximum (cette valeur maximale doit être atteinte occasionnellement).
  • Choisir un accumulateur ayant une capacité à la décharge (en C) correspondant à votre utilisation (voir plus loin dans « Choix des accumulateurs »).
  • Lors d’un crash, inspectez votre accumulateur afin de voir s’il n’a pas été percé ou endommagé. Si tel est le cas, préférez ne plus l’utiliser et le montrer chez un spécialiste afin d’être sur et ne rien risquer.
  • Débarrassez-vous immédiatement d’une batterie Lipo qui a commencé à gonfler, qui est abîmée ou percée. en la remettant à un centre agrée à la gestion des produits dangereux.
  • N’essayez pas de charger une batterie endommagée.
  • Après un crash, retirez votre batterie, posez là dans un espace sécurisé (loin de toute matière inflammable) et observez là pendant 30 minutes en veillant à conserver une distance de sécurité. Après ce délai, et si la batterie paraît stable, qu’elle n’a pas coulé et qu’elle ne présente aucun signe de détérioration, vous pouvez l’utiliser de nouveau tout en restant vigilant.
  • Ne pas laisser la batterie dans un véhicule ou directement exposé au soleil.
  • Si votre batterie Lipo prend feu, n’éteignez pas l’incendie avec de l’eau mais préférez du sable ou un extincteur pour feux électriques.

Stockage
L’endroit idéal pour stocker vos batteries Lipo est ventilé, frais et sec, avec une température comprise entre 5°C et 27°C. Les batteries seront stockées à demi-chargée (soit environ 3,8 volts par cellules) : sur les chargeurs modernes il existe une fonction « storage » pour obtenir le voltage de stockage. Lors du transport, la température ambiante doit être comprise entre 5°C et 50°C à l’abri du soleil. Vous pouvez aussi utiliser un sac ignifugé pour le stockage ou la charge de vos accus Lipo afin de prévenir tout accident.

Choix de la batterie

PNG
Le choix de votre accumulateur sera un savant mélange.
Tout d’abord, il vous faudra connaître votre consommation. Cette dernière induira le choix d’un accumulateur avec plus ou moins de C. Sera, en outre, à prendre en compte la tension d’alimentation nécessaire (en fonction de ce que demandent votre moteur et contrôleur), la taille et enfin le poids. L’autonomie ne sera que la conséquence de tout cela étant donné que la taille et le poids d’un accumulateur sont la direct conséquence de sa capacité.

Charge

Les batteries Lipo neuves sont toujours chargées à 40% de leur capacité totale car pour les constructeurs c’est la meilleure manière de les stocker sur une longue durée. Une première charge est donc nécessaire avant utilisation. N’utilisez pas la fonction de charge rapide (Fast Charge) lors des premiers cycles de recharge et n’utilisez pas une batterie chargée à moins de 50%. Ceci afin de préserver leur durée de vie et leurs performances. De manière générale, les batteries Lipo ne doivent jamais être déchargées en dessous de 3 volts par cellule sous peine de les endommager.
Avant de charger une batterie Lipo, il faut la sortir du véhicule radiocommandé et l’inspecter afin de vérifier qu’elle n’est pas déformée ou ne présente pas de coupures. Il faut utiliser un chargeur spécifique aux batteries Lipo et ne jamais le poser sur une surface inflammable (moquette, bois, etc.) ou à l’intérieur d’un véhicule avec le moteur en marche. Il faut aussi surveiller la batterie pendant tout le temps de charge.

Équilibrage
PNG
L’équilibrage des LiPo correspond au fait de charger tous les éléments d’un pack à la même tension. En effet, dès la fabrication des éléments, il est quasiment impossible d’obtenir des éléments avec des valeurs de résistance interne exactement similaire. Au final, cette minime différence, sans équilibrage, va finir par s’accentuer du fait qu’un élément va plus être sollicité qu’un autre et tout celà va s’empirer lors des recharges et décharges en obtenant des éléments qui vont être, pour les uns trop chargés, et pour les autres trop déchargés. Cela conduira inéluctablement à des dommages irréparables. Pour éviter ce phénomène, on équilibre les éléments à chaque charge et donc on égalise les voltages. Une tolérance dans une différence de 0,05V à 0,1V est admise entre chaque élément.
Préférez donc utiliser un chargeur équilibreur et ce à chaque charge.
Au final, pour charger votre accumulateur, il vous faudra brancher la fiche de puissance ET la fiche d’équilibrage (qu’on appelle aussi fiche de balance).



Ce tableau vous présente les niveaux de charge de vos batteries de type LiPo en fonction de leur tension. Vous pouvez connaître le niveau de tension de vos batteries à l’aide d’un testeur de batterie, ou « buzzer ».

Risques

Effets sur la santé
Effets si exposition par rapport au lithium : Inflammable : Beaucoup de réactions peuvent causer l’explosion ou le feu. Provoque des fumées irritantes et toxiques. Explosion : Risque de feux et d’explosion au contact de substances combustibles et de l’eau. Inhalation : Sensation de brulures, toux, respiration difficile. Peau : Rougeurs,brulures, douleurs. Yeux : Rougeurs, douleurs. Ingestion : Crampes et douleurs abdominales, sensation de brulures, nausées, vomissements. Exposition : La substance peut être absorbée dans le corps par inhalation et ingestion. Risques d’inhalation : L’évaporation à 20 degrés est négligeable, une dangereuse concentration des particules dans l’air peut, cependant, être atteint rapidement. Effets d’une exposition à court terme : La substance est corrosive pour les yeux, la peau et le systéme respiratoire, l’inhalation de la substance peut causer un oedéme pulmonaire. Les symptomes de l’oedéme pulmonaire ne se manifeste souvent qu’aprés quelques heures et ils sont aggravés par un effort physique. Le repos et les observations médicales sont cependant essentiels. L’administration immédiate d’un spray approprié par un médecin ou une personne autorisée par celui-ci devrait être considéré.

Les effets chimiques : Le chauffage peut causer une violente explosion et une combustion. La substance peut spontanément s’enflammer au contact de l’air. Avec la chaleur des fumées toxiques sont formées. Les réactions violemment causées par des oxydants forts, des acides et plusieurs composés (hydrocarbures, halogénes, béton, sable, amiante) peuvent présenter un risque d’incendie. Les réactions avec l’eau forment des gaz d’hydrogéne hautement inflammable et des fumées corrosives d’hydroxide de lithium.

Effets sur l’environnement
Le lithium métallique réagit avec l’azote, l’oxygéne et la vapeur d’eau dans l’air. Par conséquent, la surface de lithium devient une mixture d’hydroxide de lithium (LiOH), de carbonate de lithium (Li2CO3) et de nitrure de lithium (Li3N). Le lithium d’hydroxide présente un risque potentiel significatif car il est extrêmement corrosif. Une attention spéciale devrait être donnée pour les organismes aquatiques.

Législation


Cet onglet fait le point sur la législation concernant l’usage des drones dans différents pays. N’hésitez pas à proposer en commentaire plus bas un nouveau pays dont vous voudriez voir un résumé de la législation.


Changer la date de mise à jour d’une section (pays) lorsqu’une modification lui est apportée.

France

Date de mise à jour :

  1. Usage de loisir
    La réglementation concernant les drones de loisir dépend de la masse du drone :
  • Drones de moins de 800g :
    Pas de réglementation particulière, mais les règles de sécurité imposées par la DGAC s’imposent (voir les 10 commandements des pilotes de drone de loisir)
  • Drones de plus de 800g : A REPRENDRE
    14 ans et plus : être titulaire de l’attestation de formation en ligne
    Moins de 14 ans : être avec un +18ans titulaire de l’attestation de formation en ligne
    Enregistrer drone de + de 800g sur le site AlphaTango : https://alphatango.aviation-civile....
    Equipement obligatoire sur le drone (pas encore en vigueur, voir le site https://www.ecologique-solidaire.go... pour des infos)
    • Limitation de hauteur
    • Signalement lumineux
    • Signalement électronique
    • Pas d’obligation d’équipement si association affiliée à une fédé d’aéromodélisme reconnue, FFAM ou UFOLEP
    • Idem si je vole sur un site publié à l’information aéronautique
    Avoir sur soi :
    • extrait d’enregistrement du drone (voir sur AlphaTango)
    • Attestation de formation en ligne
    Assurance : je suis responsable des dégâts que je fais avec mon drone (se renseigner sur son contrat de responsabilité civile)
    Contravention :
    • Si pas titulaire attestation
    • Si drone pas enregistré
    • Si peut pas présenter l’un ou l’autre des justificatifs (attestation ou enregistrement)
    • Si drone pas équipé des dispositifs (pas encore en vigueur)
    Sanctions (délit) :
    • 6 mois de prison et 15000€ d’amende pour survol zone militaire ou sécurité publique
    • 1 an de prison et 75000€ d’amende pour non-respect des règles de sécurité d’aviation civile
    Possible de voler sur terrain privé même en agglomération avec autorisation du propriétaire
  1. Usage professionnel

Suisse

Date de mise à jour :

Mexique

Date de mise à jour :

Australie

Date de mise à jour : 12/03/2019
La législation en Australie est définie par la CASA – « Civil Aviation Safety Authority ».
Voici les quelques règles à respecter, valables pour les petits drones de moins de deux kilos qui ne nécessitent ici pas de brevet de pilotage :

  • ne pas voler près des aéroports/zones militaires/hôpitaux
  • ne pas filmer sans permis dans les Parcs Nationaux (Kakadu, Byron Bay National Park, Uluru, Litchfield…) et autres lieux sacrés sous risque d’amendes. Renseignez-vous directement sur le site internet du lieu concerné
  • rester à 30m de toute personne et ne pas voler au dessus des gens
  • garder le drone à portée de vue
  • il est possible de faire des clichés dans un lieu public sans demander l’avis de toutes les personnes si elles ne sont pas clairement identifiables

Vous pouvez retrouver toute la législation sur la page dédiée au drone du site de la CASA.
La CASA met également une application CAN I FLY THERE ? permettant en quelques clics de savoir si on peut sortir son drone ou pas.

Voyager avec son drone

Date de mise à jour : 11/02/19
Si vous souhaitez prendre l’avion avec votre drone, il y a des règles à suivre, en particulier concernant vos batteries. En effet, il n’est pas possible de mettre ses batteries au Lithium dans la soute, et la quantité que l’on peut prendre avec soi en bagage à main est limitée.

Vous pouvez retrouver toutes les informations utiles sur cette page du site de l’aviation civile : LIEN

Retrouvez ici une carte interactive permettant de connaître la législation d’un pays simplement en naviguant et en cliquant sur l’état voulu.

Formation AlphaTango


Vous trouverez ici tout le contenu de la formation AlphaTango afin de commencer à vous y préparer.
Cette formation est obligatoire pour une personne de 14 ans ou plus qui souhaiterait piloter un drone de plus de 800g.


ModulesVidéoDuréeDuréeContenu
Les règles de l’air 1 - Aéronef 00:49 02:42 aéronef = engin volant (avion, hélico, dirigeable, montgolfière, planeur, multicoptère)
2 - Limite hauteur 00:42 150m MAX (sauf aéromodélisme en club sur site qui le permet)
certaines zones -> limite en dessous de 150
3 - Zones de vol 00:37 pas voler à proximité aéroports, aérodromes, héliports
les zones d’interdiction de vol autour de ces sites sont des volumes qui dépendent de la taille de la/des piste(s)
4 - Priorité en vol 00:34 si j’aperçois un autre aéronef, je me pose immédiatement
ne pas voler sur zones accident, incendie, sinistre
Les règles de survol : la protection des personnes et des sites sensibles 1 00:42 02:05 1er obj : sécurité autres aéronefs
2e obj : sécu personnes au sol
2 - Agglomération 00:40 pas voler en agglo au dessus espace public
peut voler espace privé en agglo si proprio OK (H et v adaptés à l’enviro [arbres, batiments])
3 - Sites sensibles 00:33 vol interdit sites sensibles : centrales nucléaires, zones militaires, hôpitaux, prisons, réserves naturelles
4 - Géoportail 00:10 trouver infos : carte de rescrictions pour les drones de loisir
Les règlements et démarches préalables à respecter 1 - Attestation 00:42 02:37 si +800g > se former > avoir +14ans > avoir le test en ligne
piloter > avoir attestation de suivi
- 14ans > accompagné adulte +18ans titulaire de l’attestation
2 - Enregistrement 00:29 si +800g > enregistrer drone sur AlphaTango
piloter > pouvoir présenter enregistrement
3 - Equipement 00:18 dispositif de signalement électronique (pas encore passé)
4 - Aéromodélisme en asso 00:44 pas besoin des dispositifs si vol sur site aéronautique (club affilié à une fédé par ex) reconnu FFAM UFOLEP
Attestation suivi de formation délivrée par club aéro équivaut celle AlphaTango
5 - L’assurance 00:24 Responsable des dommages sur biens et personnes
Vérifier les conditions dans lesquelles je suis assuré pour le pilotage loisir > soit responsabilité civile couvre, soit je souscris assurance spéciale
Avant le vol : les règles et les bonnes pratiques 1 - Intro 00:13 02:08 Vérifier son aéronef avant de piloter
2 - Les démarches avant le vol 01:10 Connaitre manuel d’utilisation et précautions d’usage de son aéronef
S’assurer qu’on maîtrise les fonctions urgence : RTH, posé auto
Inspecter avant le vol que tout fonctionne
3 - Les batteries 00:27 Manipuler avec précaution et vérifier la charge Se renseigner sur les conditions de transport des batteries https://www.youtube.com/watch?v=pww...
4 - Conditions météos 00:18 Vérifier météo : fort vent ou mauvaise visu->pas de vol
En vol : les règles 1 - Les règles à respecter 01:18 02:11 Ne survole pas les persones, garder aéronef à portée de vue, ne vole pas la nuit (nuit aéro = 30min après coucher, 30min avant lever), ne pilote pas depuis véhicule en mouvement, si caméra respect de la vie privée, pas de diffusion sans l’accord, et pas d’utilisation commerciale
2 - Vol en immersion 00:53 Autorisé si autrre persone conserve la vue et peut intervenir sur le vol
Suivi par aéronef possible si personne garde la vue et peut intervenir
Si vol auto, garder la vue et pouvoir reprendre le contrôle à tout moment
Les sanctions 1 - Contraventions 00:32 00:58 Contravention si : vol +800g sans suivi la formation AlphaTango, aéronef +800g pas enregistré, vol +800g sans pouvoir présenter attestation formation ou enregistrement
Contravention si : aéronef +800g pas équipé des dispositifs de signalement (pas encore en vigueur)
2 - Délits 00:26 Survol de certaines zones interdites est un délit
6 mois de prison et 15k€ d’amende si jesurvole par maladresse ou par négligence une zone interdite de survol (militaire ou sûreté publique)
1 an de prison et 75k€ d’amende si non respect des règles de sécuritéde l’aviation civile

Durée totale de visionnage : 12 minutes et 41 secondes

Lien de la carte des zones de vol autorisées en France pour les drones de loisirs :
Géoportail

Forme des zones de restrictions autour des aéroports et aérodromes :
PNG

Préparer un vol


Vous trouverez ici tout ce qu’il faut savoir pour préparer un vol : le matériel, les choses à vérifier sur la loi, etc.


Check list

  1. Veille
    Equipement
  • Etat du drone
    • Hélices
    • Châssis
    • Caméra
    • Radiocommande
  • Niveaux de charge :
    • drone
    • batteries
    • RC
    • Tablette
    • batterie externe
  • Vider carte SD
  • Autre
    • Cahier
    • Stylo
    • Jumelles
    • Lunettes de soleil
    • Gourde
    • Casquette
    • Hélices de rechange

Environnement

  • Lieu : (Géoportail)
    • Autorisation de vol
    • Zones sensibles
    • Zone de décollage
  • Météo (UVA forecast)
    • Indice Kp
    • Vent
    • Pluie
  1. Jour J
  • Batteries drone
  • Drone
  • RC
  • Hélices de rechange
  • Carte SD + rechange
  • Batterie externe
  • Tablette
  • Pare-soleil tablette
  • Câbles USB
  • Protocole
  1. Après vol
  • Etat du drone
    • Hélices
    • Châssis
    • Radiocommande
  • Mise en charge/stockage des batteries

Devenir pilote professionnel


Vous trouverez ici tout ce qu’il faut savoir pour devenir télépilote de drone professionnel en France.


Attention ! une nouvelle réglementation relative à la formation théorique des télépilotes est en vigueur depuis le 1er juillet 2018.
A partir du 1er juillet 2018 pour exercer une activité de télépilote il faudra :
• avoir 16 ans révolus et,
• au niveau des compétences théoriques : être titulaire du nouveau certificat théorique de télépilote(1) délivré par la DGAC après réussite au nouvel examen théorique drone ( nouvel entrant ) ou être détenteur d’une attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote (3) ( ancien Télépilote )
• au niveau des compétences pratiques : être détenteur d’une attestation de suivi de formation (2) ( nouvel entrant ) ou être détenteur d’une attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote (3) ( ancien Télépilote ). L’autoformation n’est plus possible. Disparition de la DNC.
Les certificats théoriques et les licences de pilotes d’aéronefs habités ( de type brevet ULM ), les titres militaires et autorisations spécifiques ne seront plus reconnus pour débuter une activité de télépilote. Il est donc recommandé aux élèves télépilotes de ne pas s’inscrire à un examen théorique de pilote d’aéronef habité s’ils ne sont pas en mesure, au 30 juin, d’avoir réussi l’examen et d’être en activité chez un exploitant ayant déclaré son activité à la DGAC.
En résumé :
(1)Nouveau Certificat théorique de télépilote est délivré par la DGAC : pour l’obtenir il faudra s’inscrire dans les centres d’examen de la DGAC. Cet examen se déroule uniquement dans les salles « écran » ( salles Oceane ) sous forme d’un QCM de 60 questions. Pour le réussir il vous faudra obtenir 75% de bonnes réponses. L’épreuve dure 1h30.
(2)Nouvelle Attestation de suivi de formation est délivrée par un exploitant ou un tiers suite à une formation pratique basique répondant aux objectifs définis réglementairement de compétences à acquérir ( compétences communes pour tous les scénarios + compétences spécifiques S2 S3 S4 ). Le livret de progression doit permettre de suivre et d’attester l’acquisition des compétences pratiques. Il contient les comptes rendus détaillés et réguliers d’avancement établis par les formateurs et comporte les évaluations visant à estimer les progrès de l’élève Télé Pilote.
(3) L’attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote sera délivrée par la DGAC aux anciens Télé Pilotes dans le cadre du ou des scénarios pour lesquels ils opéraient sous réserve de produire, dans un délai de douze mois à partir du 01/07/18 :
a) une copie du certificat d’aptitude théorique ou du titre répondant aux anciennes exigences (arrêté du 17 décembre 2015) et
b) une attestation de l’exploitant déclaré attestant que le télépilote opère dans le cadre des scénarios S-1 à S-3 ou dans le cadre du scénario S4, et est inscrit dans son manuel d’activité particulière
Voici le programme détaillé des connaissances théoriques :DGAC Examen théorique Télépilote Drone Civil
Les annexes de l’arrêté Formation ( détaillant les programmes théorique et pratique sont disponibles ici : Arrete Formation projet Annexes_TRAA1733652A
L’examen du nouveau certificat d’aptitude Drone se déroule uniquement dans les centres d’examens sur ordinateurs ( salles OCEANE ) de la DGAC.
Liste des salles OCEANE en Métropole : Aix-en-Provence, Beauvais, Bordeaux, Dijon, Lille (courant 2018), Lyon, Metz, Paris-Orly, Rennes, Toulouse, Strasbourg.
Dates des sessions et procédure en Métropole : https://www.ecologique-solidaire.go...
( source Ministère de la Transition Écologique et Solidaire / DGAC )

Liste des centres de formation : https://www.federation-drone.org/no...

Liens utiles

Le site de la DGAC : ici
La carte des zones de vol autorisées avec les plafonds : ici

Retours d'Expérience

Questions Techniques et Débats


Posez une question

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également