Drone connection Alpes Suisses, 20 Juillet au 03 Août 2014

Journal de bord, Drone Connection dans les Alpes Suisses. Séjour scientifique du 20 Juillet au 03 Août 2014. Voir descriptif détaillé

Drone connection Alpes Suisses, 20 Juillet au 03 Août 2014

Journal de bord, Drone Connection dans les Alpes Suisses. Séjour scientifique du 20 Juillet au 03 Août 2014. Voir descriptif détaillé

Drone ; pilotage ;

Dimanche 20 juillet

Arrivée

Nous sommes arrivés en milieu d’après-midi entre 16h et 20h l’hôtel est magnifique. Le temps n’est pas trop mauvais. L’atmosphère est bonne. Nous sommes tous impatients de commencer. Lors de la veillée, nous avons joué au loup garou et au jeu de la pyramide, ce qui nous a permis de faire connaissance.


Vue du centre

Phase 1 : Contact et découverte

Lundi 21 juillet

De 8 à 9h, nous avons pu prendre le petit déjeuner, a disposition nutella, confiture maison d’abricots, 3 types de céréales, du lait, du chocolat chaud, etc !

Après un temps pour mettre en place les règles de vies, nous avons débuté sur une introduction pour faire la différence entre les drones et les robots, sur les différents types de drones : le multicoptère ; L’hélicoptère qui a un seul moteur ; Les avions ; Les rovers ; Les faux-bourdons ; etc. Ainsi que les différentes utilisations qu’on peut en avoir, plus particulièrement celles qui nous intéressent pendant ce séjour : le suivi animal, et la cartographie.

Après un bon plat de pâte carbonara, préparé par notre cuisinier Fédérico, nous avons enchaîné sur une petite sortie en « ville » avec un autre colon Clément de Biodiversita.

Nous avons repris nos activités Dronatiques, en découvrant les 2 premiers rôles : mécanicien et contrôleur : Le mécanicien fait la check-list avant d’utiliser les drones, pour repérer un éventuel problème (une simple vis qui bouge peut tout casser) et être assuré que le drone n’aura pas de problème technique en vol ou en mission ; Le contrôleur, quand a lui doit se charger du rechargement des batteries (une fausse manip les rend inutilisables) et de la sécurité avant, et pendant les missions. Nous avons aussi commencé à passer le BI avec des groupes de 2 : Brevet Initial qui consiste à piloter un mini-drone en apprenant le stabiliser et à le déplacer dans la pièce.

Pour l’activité extra-scientifique, toutes les thématiques du centre (biodiv’, cristaux, drone) se sont rejointes pour faire les différentes énigmes d’une chasse au trésor, cela nous a permis de découvrir une partie du village (mon équipe a gagné !). Les gagnants ont été grands seigneurs et ont partagé « équitablement » le trésor composé de chocolat et de bonbons !

Nous avons terminé par une veillée cool : un Vampire, une sorte de cache-cache pour fuir les vampires. Nous étions en binôme avec une personne aux yeux bandés et une qui guidait !
La veillée pour les grands c’est continuée avec une Sardine (une personne se cache, puis dès qu’elle est trouvée par quelqu’un, ils se cachent ensemble à cet endroit) la difficulté venais du fait que nous étions à l’aveugle avec des bandeaux

Phase 2 : Approfondissement

Mardi 22 juillet

Ce matin, nous avons vu le rôle d’Informaticien : il va créer un trajet avec un programme appelé « mission planner » qui travaille avec des coordonnées GPS pour faire bouger le drone. Pour le moment nous allons nous en servir que pour le rover car nous n’avons un GPS que pour la voiture, et aussi parce que le GPS est moyennement précis : environs 10m, et il considère qu’il n’y a aucun obstacle... étant donné qu’on n’a pas de détecteur de collision, il faut pouvoir rester près de la voiture pour l’arrêter avant qu’elle bascule dans un trou, ou qu’elle se prenne un mur. Ce n’est pas possible avec un drone volant, car il s’arrêterait complètement (et donc badaboum de 15m). L’autre tâche de l’informaticien est d’écrire le journal de bord, ainsi que la mise en place de la caméra sur les drones, de récupérer les vidéos et d’en faire un montage. Par conséquent il devra proposer des prises de vues au travers des itinéraires.

Mael qui nous montre le rôle d’informatitien

Cet après-midi nous avons fait du bricolage ! Nous avons monté des planeurs en Balsa : il fallait découper ailes, empennage, dérive, et fuselage dans plusieurs morceaux de balsa à l’aide de cutter et de ciseaux. Nous avons ensuite collé les différents morceaux avec de la colle à bois. Demain nous les testerons pour voir l’équilibrage (ce qui leur permet de voler plus loin) et nous les personnaliserons avec des motifs

L’équipe au travail


Alistair en train de couper dans le balsa

En activité extra-scientifique, nous sommes allés visiter un endroit plein de moulins : chacun d’eux avait sa fonction précise (huile de noix, farine de blé, farine d’orge, et un dernier pour séparer la cosse des graines)
les canaux d’eau étaient en bois et en ardoise : c’était très bien fait !
[photos à venir]

Nous avons terminé la journée sur un time’s up : le principe est de faire deviner a son équipe via une série de mot, puis un seul mot, et au final un mime, un objet, un personnage ou un mot.

Phase 3 : Projet

Mercredi 23 juillet

Aujourd’hui nous avons pris le funiculaire qui va à Tignousa afin de trouver un terrain plat pour ensuite faire voler le quadricoptère. Malheureusement, a cause de problèmes techniques (commandes inversées et problèmes de stabilité), nous avons cassé trois pales du drone.


les environs de Tignousa

Après un pique-nique nous sommes redescendu plus près du funiculaire, puis plus tard, nous sommes rentrés au centre. Sur place, Vivien et Dimitris ont testé différentes protections pour le rover, après avoir regardé les matériaux disponibles, nous avons testé différents modèles de protection : principalement basés de papier bulle et de carton.

Retour au bercail !


le prototype de pare-choc


A la fin des activités scientifiques nous avons fait de différents jeux de société comme le « Rigor Mortis » aussi connu sous le nom de « Oui seigneur des ténèbres », il s’agit d’un jeu d’improvisation et de roleplay : le but est de trouver une excuse auprès du maitre de jeu, et de rejeter « l’échec d’une mission » sur une autre personne, ce qui donne a chaque fois des situations très rigolotes.

La veillée était un jeu d’improvisation aussi, mais cette fois en groupe : le Match d’impro. On tire un sujet au hasard, et une à quatre personne de chaque équipe viens faire un sketch sur scène (les équipes sont en coopérations pour le sketch). Le plus réussi a été « un aspirateur est allergique à la poussière » de Dimitris et Bernat.

Jeudi 24 juillet

Ce matin nous avons fait encore des BI, Le temps et des problèmes techniques nous ont empêché de faire voler les deux gros Quadricoptères. Donc pendant que les pilotes du jour on rangé la salle, les mécaniciens on continué de réfléchir sur une protection du rover, et les informaticiens ont fait le « Parkour » : deux itinéraires en intérieur pour les mini drones.

le départ du « Parkour »

Cet après-midi, juste après un copieux repas, une partie des participants ont commencé a faire de la pâte à pizza. Nous la mangerons surement demain.
[photo à venir]

Nous avons enchaîné sur une formation au JAVA (une langue « d’Oracle » très utilisée pour la programmation) pendant que Thibault et Gille ont cherché un endroit où fixer la caméra sur le Quadricoptère et le Rover.

Nicolas qui explique les bases de la programmation

[AES]
[veillée]

vendredi 25 juillet

Enfin le beau temps, nous avons donc pu prendre le funiculaire pour aller en randonnée !
On est monté assez haut pour regarder le paysage et des endroits pour faire voler le quadricoptere.
Notre activité principale a été de dessiner le paysage, pour pouvoir comprendre en premier lieu les différents plan (premier plan, second plan, et troisième plan), puis voir l’impact de l’homme sur la nature : la thématique étant de voir l’impact de l’homme, et comment la nature reprend ses droit, nous sommes donc obligé de savoir repérer les indices de présence.
Nous sommes ensuite redescendus rapidement par les pentes les plus raides car le funiculaire ne passe que toutes les demi-heures.

L’après-midi à été consacrée au nettoyage, la salle était pleine des reste de balsa, et beaucoup de mini-planeur étaient cassés, ensuite Yann, Vivien et Samuel, ont fait le journal de bord du jour, et Gille, Dimitris et Axel on créé des défis pour les petits drones.

La veillée était un vampire, suivie d’une soirée astro : on est monté dans le funiculaire à 23h pour aller à l’observatoire. Malheureusement, le mauvais temps nous a empêchés de voir les étoiles, mais heureusement, nous avons vu un logiciel très bien fait avec les constellations, les étoiles, etc

Samedi 26

Ce matin, comme nous sommes rentré de la veillée astro tard (vers 00h/00h30) nous avons pu dormir un peu plus.

L’après-midi, comme des parents sont venus pour la retransmission, nous avons juste passé des BI et piloté les drones
L’activité extrascientifique a été un ambassadeur : c’est un jeu de mime avec des animaux, des personnages célèbres, ou des objets. C’était très marrant.

Et ce soir nous avons eu la fameuse Boom, avec comme DJ Nicolas

Dimanche 27

Ce matin, nous avons accueilli un nouveau venu ! Benjamin. Nous avons fait le forum juste avant de partir en randonnée (environs 1h) pour aller à Vissoie. Sur place, nous sommes allés à la piscine.
On y est resté toute la journée, certain on acheter à manger, il y avait des bonbons, des hamburgers et même des glaces ! Beaucoup sont allés se baigner, même Clément, l’Aveugle en Biodiversita, nous étions tous super content. D’autres ont préféré jouer à des jeux, ou tout simplement bronzer un peu. A la fin de la journée, quelque personne sont parties à pied (Nicolas, Iacopo, Thibaut, Alistair, et Loïc), les autre sont rentrées en car.

Sur place, nous avons rencontré d’autres nouveaux enfants : Samya, et une autre fille. La veillé, on a fait un foot imaginaire : une personne a un ballon imaginaire et doit donner celui d’une personne pour faire une passe. Nous avons aussi fait un Lucky Luke : un jeu où on est en cercle, le maitre du jeu donne un prénom : la personne se baisse, et les deux autours doivent tuer leur adversaire le plus vite possible en énonçant le prénom de la personne en face

Lundi 28 juillet 2014

Aujourd’hui nous avons accueillis Batiste qui est en Minéo, mais il ne dort pas au centre.
Nous avons appris comment fonctionne la télécommande grâce au binaire, au travers d’un jeu où on doit diriger un drone : haut, bas, gauche, droite, on change les lettres en chiffres (A=1 ; B=2 ; etc) puis les chiffres décimaux en chiffres binaires (une suite de 0 et de 1)

L’après-midi, nous avons fait plusieurs groupes, un groupe c’est occupé du blindage pour le rover, et un autre c’est occupé du codage.

Après on a pris le gouter on a fait l’activité extra scientifique ; on a fait des jeux de société. Entre autre nous avons refait des échecs, et aussi le super jeu « oui seigneur des ténèbres ».

Le soir, à la veillé, on a joué a Fort Boyard à 4 équipes. Il fallait avoir 20 points (1 point à chaque épreuve) pour avoir l’énigme de notre trésor (1 par équipes). Dans le trésor chaque personne a eu de l’argent pour la veillé-casino de mardi. Les épreuves étaient : les Crayons (il faut prendre 1, 2 ou 3 crayons sur 25 à tour de rôle, et la personne qui aux les deux derniers crayons a perdu) ; une épreuve de force (tenir une bouteille de 2L droit devant nous, au-dessus d’une corde) ; le jeu du verre (on a un verre sur de l’eau, on pose des pierres dedans à tour de rôle, et celui qui fait couler le verre à perdu) ; des énigmes ; la peau percée (on pose un objet sur du cellophane, et on troue le cellophane a tour de rôle : celui qui fait tomber l’objet a perdu), et la pyramide (encore un jeu à tour de rôle : on construit une pyramide avec des objet, celui qui la casse à perdu)

Mardi 29 juillet

Mercredi 30 juillet

Jeudi 31 juillet

Aujourd’hui Mael est en congé, et il part pour une randonnée d’une bonne dizaine d’heure : il veut aller à un refuge qui se situe entre le Bishorn et le Weisshorn (deux montagnes qui culminent à 4153 et 4506m) afin de faire des vidéos de la neige éternelle, et de la mer de nuage sur le val d’anivier

[as du matin]

[as de l’après-midi]

Au moment du gouter, nous avons étés surpris : Mael est revenu beaucoup plus tôt que prévu, et avec une mauvaise nouvelle, le drone c’est cassé a cause d’un coup de vent qui l’a trop déstabilisé : il c’est crashé une dizaine de mètres en contrebas

[AES]

La veillée était un karaoké préparé par Nicolas, Caroline et Mael, c’était génial, on c’est éclaté sur des chansons récentes, des classiques du rock ou encore des disney !!

Vendredi 1 août

Aujourd’hui c’est la fête nationale en Suisse ! Donc on a vu le long de la journée des festivités.

Au programme ce matin : rangement de la salle Drone, et préparation de la retransmission... Nous allons faire un PowerPoint pour expliquer ce qu’on a fait pendant le séjour !

L’après-midi, nous sommes allés en randonnée : Mael a trouvé en revenant de sa ballade hier, une piste de ski où on peut faire voler en sécurité le drone, et capturer de très belles vidéos.

la piste de ski (une piste rouge)

nous avons passé 3h à marcher, dont une et demie derrière le drone. Mael, le pilote, a pris notre groupe en photo, et la vidéo sera disponible la semaine prochaine (il va la retoucher pour qu’on ait les meilleurs moment de la quinzaine).

photo de groupe !

Arrivés juste à temps pour le gouter, nous prenons une douche, puis c’est parti pour aller dans St-luc : Le marché de la ville était là, et nous en avons profité pour acheter et regarder ce que les gens y vendaient.

Photos / Vidéos

photo de groupe depuis le drone !

Nos partenaires

Voir également