Envoyer à un ami

La stéréoscopie par Drone

Comment faire de la 3D à partir de photographies aérienne. Voir descriptif détaillé

La stéréoscopie par Drone

Comment faire de la 3D à partir de photographies aérienne. Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Projet

Au delà de faire des clips vidéos digne des pubs sur Super Bowl Américain, le drone a de nombreuses autres utilisations. Les plus connus sont les analyses thermiques, altimétriques et stéréoscopiques. Et il s’agit de ce dernier point que nous allons étudier.

  • 1 : La Stéréoscopie, qu’est-ce ?

Tout d’abord, la stéréoscopie est la technique qui permet d’obtenir un relief à partir de plusieurs images planes. Le principe est simple et reprend celui de la vision binoculaire.

Les deux yeux obtiennent une image légèrement différente à cause de l’écart entre eux. Le cerveau analyse cette différence et grâce à celle-ci, induit la notion de profondeur.

Exemple :
Sur ce dessin, la lettre « A » sera en relief à l’aide des deux photos légèrement différentes.

Pour que le drone doit en mesure de faire de la stéréoscopie, il y a deux possibilités : Soit le drone est équipé de deux caméras cote à cote (la méthode dite du « Déclanchement simultané »), soit une seule caméra (avec la méthode dite du « En deux temps ») mais qui nécessite un traitement post production.

  • 2 : L’application par drone.

Les applications sont aussi riches que variées. Toutes ayant en commun l’intérêt pour cette vision en 3D.
Il peut s’agir par exemple de l’analyse d’un champ où on peut voir quelles zones ont un développement en retard et ainsi privilégier ces zones pour y mettre de l’engrais.
Ou bien l’analyse d’une montage afin d’y prédire les éventuelles modifications des ruisseaux.

Un exemple de relevé 3D d’une montagne.

L’intérêt du drone est qu’il en est bien moins coûteux et plus pratique que de faire déplacer un avion ou un hélicoptère pour le même travail.

  • 3 : Meilleur accessibilité

La stéréoscopie en elle-même est un procédé peu cher et facile à mettre en place. La photographie par drone quant à elle, assez réglementée mais beaucoup plus accessible que des photographies par avion ou hélicoptères.
Du coup, on pourrait modéliser plus ou moins tout ce que l’on voudrait en 3D grâce à un simple survol en drone. (Attention aux zone autorisées !) et pourquoi pas, un site communautaire qui regrouperait tous les bâtiments et monuments historiques en relief, ou simplement partager sa maison en 3D sur Facebook ou Dronestagrame

Retours d'Expérience

Questions Techniques et Débats


Posez une question

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également